Zambie

En Zambie, des travaux ont été menés pour mettre en œuvre une intervention à faible coût afin de fournir des installations de lavage des mains simples aux établissements de soins. Les installations de lavage des mains qui sont fait d'un simple seau couvert avec un robinet et du savon, coûtent 20 USD et permettent de se laver les mains dans les domaines prioritaires tels que les salles de travail et les zones de soins post-natal.

Le programme a évalué l'utilisation d'infrastructures de traitement de l'eau potable et de lavage des mains et a évalué leur impact sur les connaissances et les pratiques des patients. Le programme comporte quatre éléments:

  1. La fourniture de stations d'eau
  2. Le traitement de l'eau
  3. Le lavage des mains
  4. La formation du personnel soignant.

Un formulaire d'évaluation structuré au départ et au bout de quatre mois a été utilisé pour suivre les progrès. À ce jour, le programme a montré des améliorations dans le stockage de l'eau et les pratiques de traitement au sein des établissements médicaux ainsi qu'au niveau du lavage des mains des patients. Cependant, il y a eu des difficultés à fournir des équipements dans les régions éloignées, à maintenir l'appui des donateurs ainsi que d'assurer une bonne communication entre différents niveaux central, provincial et régional. Bien que l'intervention a permis une réponse rapide au problème et est relativement peu coûteuse, elle ne fournit pas une solution sur le long terme. Le renforcement des capacités multi-sectorielles et un plan de mise en œuvre entre le Ministère de la Santé et le gouvernement local sont nécessaires pour améliorer les infrastructures WASH. La maintenance et la durabilité de tels services a été difficile, et il est reconnu qu'ils doivent être intégrés dans les stratégies de santé futures.

Par ailleurs, un travail a été effectué sur la normalisation d'un paquet «WASH dans les soins» qui contient des directives d'évaluation simplifiées pour WASH et IPC et des normes minimales ainsi qu'un programme pour fournir WASH aux établissements médicaux vulnérables. La première phase du programme, qui consiste à mettre en œuvre un paquet WASH dans quatre structures hospitalières et à procéder à une évaluation simplifiée dans 18 autres établissements de soins, devrait être achevée au mois de septembre 2015. La deuxième phase, qui consiste à déployer le paquet dans 55 autres installations médicales sera achevée en décembre 2017.

spacing